Jakob Ignaz Hittorff, la Place de la Concorde en perspective, vers 1830, Aquarelle, Graphische Sammlung, Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud, Köln
06. April 2017
09. July 2017

Début : 19 h 00  |  End : 18 h 00
8.00 € / 4.50 € (réduit)

Paris s’éveille ! La transformation par Hittorff de la Place de la Concorde

Wallraf-Richartz-Museum
Obenmarspforten 21
50667 Köln
06. April 2017
09. July 2017

Début : 19 h 00  |  End : 18 h 00
8.00 € / 4.50 € (réduit)

Exposition "Paris s’éveille ! La transformation par Hittorff de la Place de la Concorde"

Vernissage de l'exposition : 6 avril 2017, 19h, Stiftersaal du musée Wallraf-Richartz
Discours de bienvenue : Marcus Dekiert, Directeur du musée Wallraf-Richartz et Bertrand Leveaux, Directeur de l'Institut français Köln
Présentation de l'exposition : Thomas Ketelsen, Michael Kiene, Volker Zander, Curateurs de l'exposition
Discours d'inauguration : Prof. Dr. Thomas Kirchner, Directeur du Forum Allemand pour l'Histoire de l'Art

*    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *

Durée de l'exposition : du 7 avril au 9 juillet
Horaires d'ouverture : du mardi au samedi, de 10h à 18h
Entrée : 8€ ; 4€50

*    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *

La place a vu la colère de la Révolution française, a résisté aux troubles de deux guerres mondiales, a vécu des scènes de liesses collectives, les deuils et les festivités nationaux. Cette place est le symbole, comme aucun autre lieu public, de l’histoire mouvementée d’une nation entière : la place de la Concorde. Cependant, peu de gens savent que c’est un jeune architecte allemand qui, au début du 19ème siècle, a transformé cette place en un joyau urbain. Son nom : Jakob Ignaz Hittorff. Le musée Wallraf-Richartz dédie à cet architecte et au réaménagement de ce lieu plein d’histoire une exposition temporaire. Avec « Paris s’éveille ! La transformation par Hittorff de la Place de la Concorde », le musée colonais fait renaître la place de la Concorde presque 200 ans plus tard. Les visiteurs voyagent dans une époque où Paris se réinvente en tant que métropole européenne, notamment grâce à la planification architecturale intelligente de Hittorff et malgré une forte concurrence avec Rome, Londres, Madrid et Vienne. Avec plus de 100 croquis originaux détaillés de Hittorff, cette exposition temporaire est un hommage émouvant à un artiste colonais, devenu une star en France.

Le musée Wallraf-Richartz possède plus de 250 dessins réalisés par Jakob Ignaz Hittorff à partir de 1820 à la demande de la ville de Paris afin de réaménager la place de la Concorde. Son objectif était double : que la place devienne un point stratégique et névralgique et qu’elle intègre un mobilier urbain moderne : candélabres, fontaines, passages piétons et l’Obélisque de Louxor. C’est en regardant ses esquisses que l’on peut voir et ressentir la palpitante histoire de planification de ce lieu parisien historique. En outre, l’exposition au Wallraf offre une lecture historique de cette place, aujourd’hui définie par les bruits assourdissants et incessants des voitures.

Au début du 19ème siècle, le Paris moderne s’éveille à sa grande place, la place de la Concorde, et même pendant la nuit. En effet, c’est un des premiers lieux publics en Europe baigné par de la lumière artificielle. Grâce à cet éclairage nocturne au gaz commence en France le siècle de l’industrialisation et la place de la Concorde devient le fleuron architectural  d’une Nation qui se réinvente. Le réaménagement de la place par Jakob Ignaz Hittorff est clôt par l’élévation le 25 octobre 1835 de l’Obélisque de Louxor.

Plus d'infos ici

Une exposition du musée Wallraf-Richartz

Vous aimerez aussi

Samedi 03 juin 2017 - 10:00 - Dimanche 15 oct 2017 - 18:00
Vendredi 01 sep 2017 - 18:00 - Dimanche 14 jan 2018 - 14:00
Lundi 04 sep 2017 - 09:00 - Jeudi 28 sep 2017 - 18:00