© Keyezua
23 Mai 2019
19 h 30
Entrée libre

Certainities are suspended

23 Mai 2019
19 h 30
Entrée libre

Exposition photographique.

Dans le cadre du festival littéraire "Membrane - Littératures et idées d’Afrique", l‘Institut français de Stuttgart accueille une exposition photographique mettant à l’honneur quatre artistes africains et afro-diasporiques. L’exposition présente ainsi les œuvres photos et vidéos de Keyezua, Samira Messner, Fabrice Monteiro et Nicolas Premier. Leurs œuvres - qui vont au-delà des attributions documentaires - traitent du temps passé, présent et avenir. Elles enregistrent, élargissent et sondent des réalités de la vie qui échappent à de simples certitudes et appellent un second regard.

Quelques mots sur les artistes:

Keyezua a étudié à l'Académie Royale des Arts de La Haye. Artiste néerlando-angolaise, elle explore la renaissance de l'Afrique à la manière d'un narrateur contemporain. Pour ce faire, elle n’hésite pas à varier les matériaux tels que le cinéma, la photographie, la peinture, la poésie et la sculpture. Ses œuvres ont été exposées au Lagos Photo 2016 et 2017 ainsi qu'au Breda Photo Festival 2018. Keyezua vit et travaille à Luanda en Angola et est représentée par la galerie Movart.

Samira Messner est une activiste et artiste. Elle a grandi dans la région rurale de l'Ethiopie. Ses études ainsi que son engagement dans le domaine du genre et du développement façonnent sa perspective, ses photographies et les histoires qu'elle raconte à travers elles. Sa première série de photos intitulée "The Strings Attached to Female Genital Mutilation" a été exposée en 2014 dans plusieurs endroits d’ Addis Abeba et a favorisé la discussion sur la mutilation génitale féminine. Sa deuxième série de photos "Common Memo" a été présentée quant à elle en 2017 au Goethe Institut, également à Addis-Abeba. Sa série de photos actuelle, "Imprisoned Freedom", a été présentée pour la dernière fois au Fotoseptiembre 2018 au Texas. Elle vit et travaille à Stuttgart.

Fabrice Monteiro est né à Namur en Belgique et a grandi au Bénin. Aujourd'hui, il vit et travaille à Dakar, au Sénégal. La photographie de Fabrice Monteiro traverse différents genres : reportage photo, photographie de mode et portrait s'entrechoquent, révélant une esthétique particulière. Dans ses œuvres, il traite des questions de société, de politique, de religion et d'identité. Son travail a fait l'objet d'expositions internationales, notamment au Vitra Design Museum à Weil am Rhein et au National Museum for African Art à Washington D.C.

Nicolas Premier est un artiste franco-congolais. Il vit et travaille à Paris. Avec "Africa is the Future" (2002), Premier Premier, en collaboration avec Patrick Ayamam, a créé une intervention artistique qui est devenue un slogan international avec une campagne sur les T-shirts et accessoires. Sa série de photos pour AITF Magazine utilise des couvertures de magazines fictifs, dans lesquelles les "Républiques unies d'Afrique" dominent, pour examiner la dynamique de la représentation des grandes puissances. Il travaille actuellement sur une courte série vidéo qui réinterprète des images associées à l'Afrique et à sa diaspora.

 

Coordination de l'exposition est assurée par Eric Otieno. Médiateur universitaire, politique et culturel, Eric Otieno s'intéresse particulièrement aux questions portant sur la justice sociale, la politique postcoloniale et de l'ordre mondial de l'art et de la culture contemporaine. Il fait actuellement son doctorat en "Politique de développement et études postcoloniales" à l'Université de Kassel. Il écrit également pour divers médias en ligne et imprimés et est co-éditeur du magazine en ligne GRIOT.

Vous aimerez aussi

Vendredi 01 fév 2019 - 09:00 - Mercredi 25 sep 2019 - 22:00
Lundi 26 aoû 2019 - 14:30 - Jeudi 31 oct 2019 - 18:30
Dimanche 01 sep 2019 - 09:00 - Mardi 31 déc 2019 - 23:00