Début : 17 h 30  |  End : 19 h 00
22 Juin 2019
1
Entrée libre

Rencontre d'auteurs - Festival de la bande dessinée : Achdé et Mawil

22 Juin 2019
1
Entrée libre

Dans le cadre du festival de la bande dessinée de Munich, une discussion avec Achdé et Mawil autour du personnage de Lucky Luke aura lieu le samedi 22 juin à 17h30 à l'Institut français.

Après la rencontre, vous aurez la possibilité de faire dédicacer votre bande dessinée par les auteurs.

Lieu : A l'Institut français Munich (Kaulbachstr. 13 - 80539 München)

Entrée libre.

Discussion en français et en allemand.

En coopération avec le festival de la bande dessinée de Munich

Achdé

Achdé, de son vrai nom Hervé Darmenton est un dessinateur de bandes dessinées français qui a repris la série Lucky Luke après la mort de Morris, le créateur du "cowboy qui tire plus vite que son ombre".

Achdé achète son premier album de bande dessinée à 9 ans, "Lucky luke contre Phil Defer". Quelques années plus tard, dans les années 80, il devient lui-même dessinateur de bandes dessinées.

En 1993 il imagine pour Dargaud la série de bandes dessinées CRS = Détresse, une série de gags sur les Compagnies Républicaines de Sécurité, qui a donné lieu à 13 albums jusqu'en 2007. Depuis le huitième album, c'est Raoul Cauvin qui en imagine les scénarios. Parallèlement, toujours pour Dargaud, il dessine la série Doc Véto, une série humoristique qui relate les aventures d'un vétérinaire.

En 1997, paraît l'album collectif "Uderzo dessiné par ses amis", un hommage au père d'Astérix. Achdé y publie deux histoires courtes. En 1999, paraît sous le même format, l'album "Hommage à Morris". Achdé, qui appartient au cercle des amis du dessinateur, y publie une histoire de quatre pages intitulée "Lucky Luke et Machine gun Kid", dans laquelle apparaissent les célèbres personnages de l'univers de Lucky Luke comme les Dalton ou Billy the Kid. Achdé y fait même apparaître Morris sous les traits du personnage "Maurice Morris".

Après la mort de Morris en 2001, on est à la recherche d'un dessinateur capable de reprendre la série Lucky Luke. C'est Achdé qui sera choisi. A part l'introduction de quelques petites nouveautés et le changement de quelques détails, Achdé reprend les aventures du célèbre cowboy solitaire dans la plus pure tradition de Morris. Avec Le Cuisinier Français, écrit par Claude Guylouis, il célèbre ses débuts avec succès. En 2003, il publie le premier album complet des aventures de Lucky Luke "La Belle Province" produit en collaboration avec son ami Laurent Gerra qui en écrit le scénario. Depuis, il a produit huit albums des Aventures de Lucky Luke d'après Morris en collaboration avec différents scénaristes (Gerra, Pessis, Pennac...). Le huitième tome, "Un cowboy à Paris" a été publié en collaboration avec Jul à l'automne 2018.

 

Mawil

Comme il le raconte dans sa génialissime BD "Kinderland", Mawil  a grandi en RDA, où il est né en 1976. Il découvre pourtant le personnage de Lucky Luke assez tôt : il s'amuse à redessiner la figure du cow-boy qui tire plus vite que son ombre d'après une bande dessinée, que la grand-mère d'un de ses amis avait fait passer clandestinement depuis l'ouest dans un colis à double fond.

Aujourd'hui, Mawil rend hommage à Lucky Luke en le mettant en scène pour la Egmont Comic Collection. Une fois n'est pas coutume, il sépare le cow-boy de sa fidèle monture, Jolly Jumper, et le laisse découvrir l'ouest sauvage...à vélo !

Tout comme le faisait autrefois l'auteur René Goscinny, Mawil se base sur des faits réels pour raconter cette histoire amusante, puisque dès la fin du XIXème siècle les premiers vélos font leur apparition dans le commerce aux États-Unis.

"Lucky Luke change de selle" raconte ainsi comment l'entrepreneur Albert H. Overman, a essayé de concurrencer le grand-bi (ancêtre de la bicyclette), déjà en vogue à l'époque, en introduisant sur le marché le vélo, tel qu'on le connaît dans sa forme actuelle.

Dans la bande dessinée, cela se traduit par un tour en vélo plein de rebondissements à travers les États-Unis qui se termine par une course mouvementée.

Tout comme Matthieu Bonhomme et Guillaume Bouzard qui rendaient hommage au personnage de Lucky Luke à travers leur bande dessinée respective, "L'homme qui a tué Lucky Luke" et "Jolly Jumper ne répond plus", il a été donné à Mawil la possibilité de dessiner sa propre version du cow-boy.

Ce dernier en a fait bon usage : son dessin original ainsi que ses compositions très colorées s'accordent bien à une histoire qui privilégie une mise en scène efficace aux dialogues.

Quiconque a déjà lu Kinderland et a pu voir comment Mawil met en scène de façon visuellement passionnante un match de ping-pong, peut déjà se faire une petite idée de comment l'auteur excelle, lorsqu'il a tout l'Ouest sauvage comme terrain de jeux !

Vous aimerez aussi

Vendredi 01 fév 2019 - 09:00 - Mercredi 25 sep 2019 - 22:00
Vendredi 06 sep 2019 - 19:30 - Mercredi 20 nov 2019 - 18:00
Vendredi 06 sep 2019 - 19:30 - Lundi 14 oct 2019 - 18:30